Fragment d’une fin

Barbara Lib/ décembre 13, 2020/ Barbara a écrit.../ 0 comments

Il est entré le premier par la porte de la cuisine. Il avait marché longtemps sur le sentier qui le menait à sa maison d’enfance. Il faisait froid et humide. Chaque bourrasque de vent incendiait ses joues. Chaque pas creusait un peu plus les traces de son passage. Il n’avait plus pris la peine de les dissimuler. Il n’avait pas vu qu’il avait été suivi et en fait, il ne s’en souciait plus. Il était résigné. Sa vie ne valait plus la peine d’être vécue. Il avait assez fui et estimait avoir déjà trop perdu dans cette guerre.

Il s’installa dans la cuisine, près du poêle à bois froid. Il regarda autours de lui. Il se remémora ces grands repas et ces belles soirées aux allures scintillantes. La joie régnait dans cette maison avant que le démon ne s’en empare et chasse le bonheur de ces lieux. Il n’y avait plus que le bruit des bottes qui résonnait encore.

Il prit l’escalier de service et alla dans le grenier. Il gratta une allumette et la jeta dans un reste de foin.

La maison s’embrasa très vite sans que personne ne puisse rien y faire, pas même ceux qui pourchassaient sa mémoire.

Ses secrets partirent en fumée comme tout le reste.

Share this Post

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*